Une journée sans élastique, c’est une semaine de traitement de perdue !

Les élastiques sont un des éléments très importants du traitement orthodontique

Il faut les porter avec une grande régularité et selon ce qui a été prescrit

Les élastiques en orthodontie

A partir de certaines étapes d’un traitement multi-attaches, et si le cas le nécessite, l’appareil orthodontique s’accompagne d’élastiques tendus entre les deux arcades dentaires.

Pourquoi porter des élastiques ?

Le port d’élastiques, en complément de l’action de l’appareil orthodontique, est une étape importante de ce traitement.

Ces élastiques sont placés en fonction d’un schéma bien précis et exercent une force qui fait bouger les dents dans la direction désirée. Ils ont pour but de mettre en bonne position les deux arcades dentaires, ce que l’on appelle l’«engrènement» des dents, afin d’établir une fonction dentaire idéale ou en termes plus spécialisés, une bonne occlusion. 


Ainsi, les dents se déplacent progressivement dans la direction donnée par les élastiques.

Sans élastique les dents ne se déplaceraient pas dans la direction souhaitée.

Un port irrégulier produit un mouvement de va-et-vient des dents :

- sous tension des élastiques, les dents se déplacent,

- en l'absence des élastiques, les dents reviennent à leur position initiale. En conséquence  la durée du traitement s'allonge.

Comment les porter ?

  • Mettez les élastiques en suivant bien les indications données
  • Changez les élastiques selon nos prescriptions (en général une à deux fois par jour) car ils perdent rapidement de leur efficacité
  • Les retirer éventuellement pour les repas et le brossage des dents mais les remettre aussitôt
  • Si un élastique casse, changez-le aussitôt
  • Surveillez le stock d’élastiques afin de ne pas en manquer
  • Ne substituez pas vous-même un type d’élastiques par un autre, cela pourrait changer le système de force et ne pas produire les effets désirés


Une gêne peut surgir les premiers jours mais disparaîtra rapidement avec un port continu.

Les différents types d’élastique

Les élastiques verticaux antérieurs : Elastiques intermaxillaires placés antérieurement sur le maxillaire (dents supérieures) et antérieurement sur la mandibule (dents inférieures). 

Les élastiques de classe II : Elastiques intermaxillaires placés antérieurement sur le maxillaire (dents supérieures) et postérieurement sur la mandibule (dents inférieures).

Les élastiques de classe III : Elastiques intermaxillaires placés postérieurement sur le maxillaire et antérieurement sur la mandibule.

L’épaisseur (grosseur) et le diamètre des élastiques déterminent leur force et leur usage. Chaque configuration d’élastique a un but particulier. Le type d’élastique peut varier pendant le traitement et nous vous indiquerons quels élastiques utiliser à chacune de vos visites.

Correction avec élastique classe 2

Correction avec élastique classe 3

Nos conseils

  • La durée et la réussite du traitement dépendront de la bonne coopération du patient.
  • Si des difficultés surgissent dans le port des élastiques, appelez-nous rapidement sans attendre le prochain rendez-vous.

Article rédigé par le praticien le 10/06/2014

Le site du cabinet dentaire a été réalisé par Webdentiste.fr